mercredi 8 février 2023
spot_img
AccueilNon classéATTAQUE TERRORISTE : LE POINT À MIDI

ATTAQUE TERRORISTE : LE POINT À MIDI

Ce matin à 9h une attaque terroriste a eu lieu dans la Basilique Notre-Dame de Nice. Trois morts sont recensés. Le centre-ville est toujours bouclé. Et l’ambiance est mortifère.

Des scènes marquées à jamais. Ce matin à neuf heures, la ville de Nice a été frappée par une attaque terroriste. Deux femmes et un homme sont morts. L’assaillant a attaqué le gardien de l’église et une première femme à l’arme blanche. La troisième personne s’est réfugiée dans une boulangerie en face de la basilique avant de décéder. Tout s’est déroulé en quelques minutes seulement. Un Niçois a alerté très vite la police municipale. Cette dernière a alors prévenue la police nationale. Tous se sont rendus très vite sur place. C’est la police municipale qui a ouvert le feu dans l’église neutralisant l’assaillant. L’intervention d’un Niçois a permis de limiter le nombre de victime.

L’assaillant en réanimation, le Parquet national antiterroriste saisi

L’auteur des faits criait « Allah Akbar« , « Dieu est grand » en arabe. Il n’a toujours pas été identifié et est actuellement pris en charge par le CHU de l’Hôpital Pasteur au service réanimation. Ses empreintes digitales sont étudiées pour savoir si l’assaillant est connu des services de police. Le Parquet national antiterroriste est saisi pour « assassinat en relation avec une entreprise terroriste, tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle« . La Direction centrale de la police judiciaire et la DGSI se chargent de l’enquête.

Emmanuel Macron attendu sur place

Le président de la République, Emmanuel Macron, est attendu dans la journée sur place, à Nice. Le Premier ministre Jean Castex, le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti, le ministre de l’Intérieur Gérard Darmanin sont également du voyage. « Un acte barbare » a qualifié le maire de la ville de Nice, Christian Estrosi. Une véritable bataille culturelle s’engage contre l’islamisme, alors que le week-end de la Toussaint approche.

« Dites à mes enfants que je les aime« 

C’est le deuxième attentat dans la ville de Nice. Le premier a eu lieu le 14 juillet 2016 sur la promenade des Anglais, faisant 86 victimes. Ce jeudi 29 octobre a donc eu lieu cette terrible attaque. « Dites à mes enfants que je les aime » a déclaré une victime avant même de décéder dans les mains des secours. C’est le troisième attentat en France depuis un mois et demi.

spot_img
RELATED ARTICLES
- Advertisment -spot_img

Les plus lus...

Les derniers articles

« Nice and the Fabulous Rio Carnaval » Exhibit Dazzles Viewers with High-End Carnaval Costumes

At Musée Massena, Alain Taillard’s exhibit begins on February 2nd in celebration of the Nice Carnaval’s 150th year anniversary. “It’s happiness. It’s magnificence.” That’s what...

France should fear Putin’s new empire but not his nukes

While Putin receives a warm welcome from France’s former allies in Africa, he’s also causing strife in the Hexagone itself. “Putin is not mad, just...

Précarité étudiante : finir le mois avec « une tomate dans son frigo »

Alors que l’inflation atteint son sommet, les étudiants en payent les conséquences. Loyers, courses, charges… Ces survivants peinent à boucler les fins de mois....