lundi 30 janvier 2023
spot_img
AccueilÀ la UneLe droit à l’animal : un artifice ?

Le droit à l’animal : un artifice ?

Samedi 3 décembre, Le Hublot à Nice accueillait une table ronde sur le droit animal. Dans le cadre de la clôture de l’exposition « Artifice numérique », cet événement fait suite à l’émission-débat du 26 novembre, sur la biodiversité. Experts, artistes et associations ont apporté des axes de réflexion.


Une salle pleine, dans une ambiance de plateau télé. Canapés rouges sur lesquels sont
assis les invités, lumières des projecteurs et public dans l’ombre. L’odeur de la nourriture
préparée juste à côté est réconfortante, comme à la maison. Toutes les conditions sont
réunies pour commencer le débat.
Christian Razeau, membre de Greenpeace et secrétaire de l’association pour le droit animal
à Nice, est présent aux côtés de Frédéric Alemany, responsable du Hublot où se déroule
l’évènement. Face à eux, l’association L214, représentée par Caroline, et Marie-Cécile
Lasserre, enseignante chercheuse sur le droit animal et enseignante à l’université Côte
d’Azur. Ces acteurs se battant pour le droit animal sur le territoire se rencontrent et font
connaissance lors de cette table ronde.

Des thématiques actuelles

Avec une ouverture d’esprit contrebalancée par les restrictions des lois, les droits des
animaux sont discutés. Quel est leur statut ? La situation aujourd’hui ? Peut-on considérer
qu’une bête travaillant pour nous doit toucher des droits ? Progressivement, seront abordées les notions artistiques, scientifiques et juridiques autour du monde sauvage et les cas particuliers en fonction des espèces. La vision et la perception anthropocentrée de l’Homme est la clé du problème. “Cette relation est basée sur nos intérêts et l’utilisation que nous en faisons. Leur octroyer des droits, c’est ouvrir la considération que l’on a d’eux, mais de leurs point de vue à eux, non anthropocentré”, exprime Caroline d’L214. Le public interagit, les discussions sont riches en rebondissements et en réactions. Des bouches auxquelles on se retrouve pendu, des informations pertinentes, surprenantes et une réactivité très agréable alimentent le débat.

Un débat animé

Charlène Dray, enseignante chercheuse à l’université, membre du laboratoire à l’INRA* à
Montpellier et artiste dans le cirque expérimental, apporte un point de vue contradictoire.
“Dans l’art, il y a une différence entre les animaux de cirque et les animaux d’exposition.
Certains dresseurs ont une relation avec leurs animaux sauvages, le rôle de l’art est de
montrer ce dont les animaux et les humains sont capables ensemble, sans notion de maître
animal, juste dans une relation de partage.”
Ces propos font monter la tension et soulèvent
d’autres réflexions.

Une table ronde passionnante avec des acteurs locaux, agissant chaque jour pour cette
cause. On en apprend plus sur la situation à Nice et la politique sur le droit animal dans
notre département. Les enjeux et les solutions envisageables à notre échelle clôturent la
discussion collective.


Cette discussion passionnante est à retrouver en podcast, à écouter avec le volume à fond !

Exposition Artifice Numérique

Le 109, situé au 89 route de Turin à Nice, est un ancien abattoir reconverti en espace
associatif. Il accueille des acteurs majeurs de la vie culturelle et artistique niçoise. Le
Hublot et l’Entrepont en font partie.
Du 18 novembre au 3 décembre, il a proposé dans ses locaux l’exposition “Artifice
numérique” autour du droit animal. Le 109 propose régulièrement des évènements avec
ses partenaires.
Le média Ligne 16 est à l’origine des conférences organisées lors de l’exposition. Ce
média participatif permet à des jeunes défavorisés d’être porteurs de leur quartier et de se former à la création de contenu.

Retrouvez le podcast de la table ronde ici !

*Institut national de la recherche agronomique

Laure Gonzalez

*Ce travail a fait l’objet d’une vérification juridique et éditoriale par Lucie Guerra*

spot_img
RELATED ARTICLES
- Advertisment -spot_img

Les plus lus...

Les derniers articles

Précarité étudiante : finir le mois avec « une tomate dans son frigo »

Alors que l’inflation atteint son sommet, les étudiants en payent les conséquences. Loyers, courses, charges… Ces survivants peinent à boucler les fins de mois....

Une COP au goût de pétrole

La COP 28 se tiendra à Dubaï en novembre et décembre 2023. Son président n’est autre que le PDG de la compagnie pétrolière nationale des...

L’arrivée du Tour de France 2024 à Nice : une aubaine pour l’équipe azuréenne 

Le Tour de France 2024 s’achèvera à Nice. L’équipe Nice Métropole Côte D’Azur attend cet événement avec impatience. Dirigeants et coureurs espèrent que cette arrivée...