jeudi 11 août 2022
spot_img
AccueilÀ la UneDossier élection présidentielle: épisode 3. Tout connaître sur... Fabien Roussel (PCF)

Dossier élection présidentielle: épisode 3. Tout connaître sur… Fabien Roussel (PCF)

Absent du scrutin présidentiel depuis 2007, le Parti communiste français présente un candidat en 2022. Avec pour objectif de peser durablement sur la gauche.

Cette fois-ci, le PCF a décidé de se séparer de Jean-Luc Mélenchon. Après avoir soutenu l’Insoumis en 2012 et 2017, la formation communiste a choisi de présenter Fabien Roussel. Assez peu connu jusqu’à l’année dernière, le quinquagénaire commence à obtenir une certaine notoriété dans les médias. De quoi créer la surprise à gauche? EDJ News vous en dit plus.

Son parcours

Meeting contre la réforme des retraites | Le Premier Secréta… | Flickr
Depuis 2018, Fabien Roussel a pris le leadership de la gauche (troisième à gauche). ©Flickr

Fabien Roussel est né à Béthune en 1969, d’une famille communiste. Son prénom vient d’ailleurs du « Colonel Fabien », militant communiste et résistant de la Seconde Guerre mondiale. Il devient journaliste après une formation au Centre de formation et de perfectionnement des journalistes (CFPJ), comme son père, en travaillant pour L’Humanité puis comme journaliste reporter d’images à France 3.

D’abord homme de l’ombre, il est un fidèle d’Alain Bocquet (il demeure d’ailleurs son adjoint à Saint-Amand-les-Eaux). Il ne prend son envol qu’en 2017 où il remporte sa circonscription lors des élections législatives. L’année suivante, il ravit la tête du PCF à Pierre Laurent, pourtant secrétaire général depuis 2010. En mai 2021, les communistes le désignent comme leur candidat.

Son programme

Le programme communiste promet « Les Jours heureux » comme le consacre son slogan. ©Capture d’écran_Youtube

Travail :

  • SMIC relevé à 1.500 euros (augmentation de 18.2%).
  • Faire primer l’accord de branche (c’est-à-dire d’un groupement d’entreprise) sur l’accord d’entreprise (c’est-à-dire entreprise par entreprise).
  • Suspension des licenciements et des plans sociaux en cours.
  • Retraite à 60 ans.
  • Diminution du temps de travail à 32 heures.

Services publics :

  • Interdire les dépassements d’honoraires.
  • Augmentation de 25% du nombre de place accordés aux étudiants en médecine.
  • Création d’un pôle public du médicament.
  • Augmenter le temps passé en classe pour les collégiens et les primaires.
  • 20 élèves maximum en primaire, 25 dans le secondaire.

Jeunesse :

  • Suppression de la sélection à l’entrée des universités.
  • Bac pro en 4 ans au lieu de 3.
  • Revenu de 850 euros donnés à tous les étudiants.
  • Ouverture du RSA au moins de 25 ans.
  • Porter le parc des logements étudiants de 175.000 à 525.000.

Ecologie :

  • Rouvrir des petites lignes SNCF.
  • Gratuité des transports en commun.
  • Objectif 100% énergie non carboné (contrairement à Jean-Luc Mélenchon et Yannick Jadot, Fabien Roussel est favorable au nucléaire).
  • Interdire d’importer des produits responsables de la déforestation.

Egalité :

  • Egalité salariale effective dans les six mois dans la fonction publique.
  • Droit à l’IVG inscrit dans la Constitution.
  • Reconnaissance à la naissance des personnes intersexe.
  • Repas à un euro dans toutes les cantines scolaires.

Historique du PCF et des sondages

Depuis l’annonce de sa candidature, Fabien Roussel stagnait. Mais ce début d’année 2022 semble lui donner des ailes. En prétendant incarner une gauche différente (anti-woke selon le Figaro), il plaît … à la droite. Le Point lui dédie d’ailleurs un article « Fabien Roussel le communiste sympa » tout en ajoutant « mais communiste quand même ». Au 17 février, il apparaît comme le 2e ou 3e candidat de gauche, encore loin de Jean-Luc Mélenchon mais au coude-à-coude avec Yannick Jadot.

Depuis 1981, le PCF connaît une véritable chute aux enfers. Georges Marchais avait déjà obtenu un score historiquement faible cette année-là (15.35%) compte tenue de la force des communistes sous la IVe et au début de la Ve République. Une scission coûte cher au parti en 1988, avant que sa marginalisation ne se poursuive en 2002 puis 2007. Jean-Luc Mélenchon relance en quelque sorte la formation en 2012 puis 2017 (il n’est cependant pas adhérent du PCF, ce sont les communistes qui le soutiennent).

* Ce travail a fait l’objet d’une double vérification juridique et éditoriale par Léna Peguet *

Hugo Romani

spot_img
RELATED ARTICLES
- Advertisment -spot_img

Les plus lus...

Les derniers articles

Nice : il faut sauver la Méditerranée

De la terre à la mer, il n'y a qu'un pas pour les déchets. A Nice, les acteurs locaux s'engagent pour sa survie. Découvrez...

Paloma San José, la colombe qui donne des ailes à autrui

Atteinte de neurofibromatose de type II, une maladie génétique rare qui lui a fait perdre la vue, Paloma San José, une Niçoise de 17...

QUIZ. Connaissez-vous bien la reine Elizabeth II d’Angleterre qui fête ses 96 ans le 21 avril ?

Le 21 avril marque le 96e anniversaire de la reine Elizabeth II d’Angleterre. Monarque britannique au plus long règne, elle est la personnalité internationale...