Canneseries fait son grand retour !

0
128
Bertrand Usclat était le maître de cérémonie de l'ouverture de cette septième édition du festival. Crédit : CR

Le légendaire Palais des Festivals accueille le septième art (et demi) pour une nouvelle édition du festival Canneseries. Pendant cinq jours, la ville de Cannes va vivre au rythme des projections, rencontres et dédicaces autour d’un thème : les séries. 

Canneseries et son tapis rose sont de retour. Jusqu’au 10 avril prochain, la ville de Cannes accueille la septième édition du festival entièrement dédié aux séries. Au programme, des dizaines de projections inédites de séries en compétitions et hors compétitions, des rencontres, des séances de dédicaces et des remises de prix. Sous le soleil et les palmiers de la Croisette, le pink carpet a vu défiler d’illustres noms du petit et du grand écran, à l’occasion de cette première soirée. De nombreuses personnalités, françaises ou internationales, se sont succédé. De Laurent Ournac à Kyle MacLachlan, en passant par Jamel Debbouze, Alice Braga ou encore Emmanuel Moire. Tous étaient présents dans un seul but : célébrer le format de la série et présenter, en avant-première ou non, leurs derniers projets. La cérémonie d’ouverture, présidée par Bertrand Usclat, s’est tenue vendredi soir, au sein du mythique auditorium Louis Lumière du Palais des Festivals.

« Terminal » ouvre le bal 

C’est la nouvelle série de Canal +, « Terminal », qui a eu la lourde tâche d’ouvrir le bal de cette septième édition du festival. 25 ans après « H » et son succès retentissant, Jamel Debbouze et Ramzy Bedia sont à l’affiche de cette toute nouvelle sitcom. Même si le nom d’Eric Judor manque tristement à l’appel, le casting est complété par Camille Chamoux, Doully, Alexandra Roth, Bérangère McNeese et Tristan Lopin. Pour son grand retour derrière la caméra, Jamel Debbouze a souhaité retrouver l’ADN du succès de « H », en reprenant tous les codes de la sitcom. Un public présent lors du tournage, des rires sur la bande-son, des épisodes à sketchs d’une dizaine de minutes. Pas d’hôpital où se retrouvent infirmiers et chirurgiens délurés, mais un décor d’aéroport, avec un pilote un peu azimuté et son équipage dérangé. Trois épisodes ont été projetés en avant-première lors de la cérémonie. La diffusion est prévue sur Canal + le 22 avril prochain. 

Chloé Rouil