dimanche 25 septembre 2022
spot_img
AccueilDécouverteLe “Black horse” entre dans la course

Le “Black horse” entre dans la course

Cet article a été réalisé dans le cadre d’une série de « j’ai testé pour vous » des Masters 1 de l’EDJ.

Nouveau produit à la mode, le miel aphrodisiaque est prisé par les consommateurs depuis quelques années. Vanté pour booster les performances sexuelles sans risques et bien qu’illégal, il est vu comme le grand remplaçant de son ainé le viagra. 

Métro, boulot, dodo… Ce fléau qu’on laisse entrer trop facilement dans nos vies. Qui n’a jamais eu cette envie de casser la routine ? Depuis quelques années, un produit semble totalement correspondre à ces envies d’ailleurs : le miel aphrodisiaque. Partagé en masse par des influenceurs sur les réseaux sociaux, ou promu en direct à la radio comme ont pu le faire certains rappeurs, cette mixture a réussi à devenir tendance et à attiser la curiosité de nombreux consommateurs. Alors s’agit-il d’un réel produit miracle ou d’un énième coup marketing ? Une seule façon d’être fixé sur le sujet, il faut s’en procurer. Après quelques recherches, il s’avère être très compliqué d’en acheter sur Internet. La cause ? Il est illégal en France, étonnant pour un produit revendiqué 100% naturel. La prospection est longue, mais elle porte enfin ses fruits. Le contact est pris avec un vendeur via le réseau Snapchat pour assurer sa sécurité. Avec ce mode opératoire, l’anonymat est protégé. La commande est enfin passée, le rendez-vous est fixé.

Un mélange de gelée royale et d’herbes aphrodisiaques. Le tout pour booster les performances sexuelles et lutter contre l’éjaculation précoce. Les mêmes effets que le viagra, sans les dangers. La pub est plutôt bonne. Au rendez-vous, après une longue discussion avec le vendeur, des profils de clients se dessinent. Celui qui n’arrive plus à tenir une érection après des années de mariage, celui qui en prend pour s’amuser le temps d’une soirée ou celui qui veut essayer juste par curiosité. Les retours sont quasiment toujours positifs : « Merci soirée au top grâce à toi« , « toujours satisfait, à la semaine prochaine« .

Importé directement de Malaisie, le miel se trouve dans un emballage basique sous forme de dosette. Le conditionnement peut rappeler les sauces de fast-food. Classifié comme complément alimentaire, il peut être consommé directement ou dilué dans du thé. Il est temps de tester. Les effets se font ressentir quelque temps après l’avoir ingéré. La sensation de chaleur apparaît au bout de 30 minutes. Un sentiment de puissance prend le dessus. L’engouement autour du produit semble justifié, les effets sont très efficaces. Sûrement trop efficaces, pour que ce soit 100 % naturel comme indiqué. Il est déconseillé d’en prendre plus de 30 grammes. Pourquoi cette restriction s’il s’agit uniquement de miel et d’herbes ?

Un produit mystérieux

Si le produit est illégal en France, ce n’est pas un hasard. Dans un communiqué publié le 27 juillet 2021 par les autorités sanitaires, les laboratoires de la DGCCRF et de la DGDDI démontrent que certains composants ne sont pas mentionnés sur l’étiquetage. Le miel contient du Sildénafil et du Taladafil, deux principes actifs du viagra, vendu uniquement sur ordonnance. Cette étude apparaît à la suite du recensement de nombreux effets indésirables voire de malaises après la consommation de « black horse honey« . La consommation de ces substances « est particulièrement contre-indiquée chez les personnes souffrant de pathologies cardiaques, en raison des effets indésirables graves qu’elles peuvent générer« , assure la DGCCRF. Cette nouvelle tendance peut donc se montrer très dangereuse. L’efficacité de la mixture perdure, trois heures après avoir ingéré le produit et les sensations sont toujours présentes. 

La propagande de ce produit sur les réseaux en fait presque oublier sa dangerosité. Le miel aphrodisiaque est à la mode. Certes, cela répond aux attentes, mais les nombreux risques sont à prendre en compte.

La poudre de perlimpinpin

Le miel aphrodisiaque s’ajoute à la longue liste des produits devenus tendance, à l’image des bombonnes de gaz hilarant, largement popularisées par les influenceurs. Internet est totalement responsable de l’expansion de ces derniers, néfastes pour la santé. L’effet de foule pousse les gens à s’essayer à ces pratiques. Pour conclure cette expérience, le “black horse honey” n’est rien d’autre qu’un dérivé camouflé du viagra. Un seul message de prévention est visible sur les boites, le fait de ne pas en consommer plus de 30 grammes. Assez paradoxal pour un produit à l’image 100 % naturel et réputé sans risques. Sa consommation est fortement déconseillée en France, il est impératif de consulter son médecin en cas de présence d’effets indésirables. Il est préférable d’acheter local, là où il y a une véritable transparence sur la composition. Bien que les ressentis soient au rendez-vous, le miel aphrodisiaque est plus une escroquerie qu’un produit miracle. 

© Rédouane Touta

*Ce travail a fait l’objet d’une vérification juridique et éditoriale par Enzo Bellini*

Rédouane Touta

spot_img
RELATED ARTICLES
- Advertisment -spot_img

Les plus lus...

Les derniers articles

Nice : il faut sauver la Méditerranée

De la terre à la mer, il n'y a qu'un pas pour les déchets. A Nice, les acteurs locaux s'engagent pour sa survie. Découvrez...

Paloma San José, la colombe qui donne des ailes à autrui

Atteinte de neurofibromatose de type II, une maladie génétique rare qui lui a fait perdre la vue, Paloma San José, une Niçoise de 17...

QUIZ. Connaissez-vous bien la reine Elizabeth II d’Angleterre qui fête ses 96 ans le 21 avril ?

Le 21 avril marque le 96e anniversaire de la reine Elizabeth II d’Angleterre. Monarque britannique au plus long règne, elle est la personnalité internationale...