Ligue 1: pourquoi la Coupe d’Europe impact le championnat de France

0
28

Après les qualifications du PSG et de l’OM en demi-finale de Coupe d’Europe (Ligue des champions et Europa League), la LFP envisage de reporter des matchs de Ligue 1. Cela ne plait pas à une équipe du championnat.

Le calendrier de Ligue 1 risque d’être totalement chamboulé pour cette fin de championnat à cause de la Coupe d’Europe.

Les matches contre Le Havre et Nice devraient être déplacés, cela ne fait pas l’unanimité, tandis que le multiplex de la 33ᵉ journée sera décalé au dimanche 12 mai.

DES JOURNÉES DE CHAMPIONNATS ET UN MULTIPLEX REPORTÉ

La Ligue de football professionnel (LFP) a pris la décision de reporter les matchs entre Lorient et le PSG, Monaco et Lille, ainsi que Marseille et Nice au 24 avril. Cette décision devrait être reproduite pour les demi-finales de la Ligue des champions et de la Ligue Europa. Le PSG affrontera Dortmund les 1ᵉʳ et 7 mai, tandis que Marseille sera face à l’Atalanta Bergame les 2 et 9 mai.

Lors de sa réunion ce vendredi 19 avril, la LFP devrait également décider de décaler les rencontres entre Nice et le PSG, ainsi que Reims et Marseille, initialement prévues lors de la 32ᵉ journée de Ligue 1, soit le vendredi 3 ou le samedi 4 mai. 

Cependant, cette décision pose un problème pour l’OM qui se retrouverait à jouer la 32ᵉ journée de Ligue 1 seulement deux jours après sa demi-finale aller, et de même après le match retour. En conséquence, il est probable que le multiplex de la 33ᵉ journée de Ligue 1, originellement prévu le samedi 11 mai, soit décalé au lendemain.

L’OGC NICE OPPOSÉ AU REPORT

Le PSG a exprimé son désir de reporter son match contre Nice. Les Aiglons ne sont pas d’accord et annoncent qu’ils sont opposés à cette idée, car la seule date disponible serait le mercredi 15 mai. Cela signifierait qu’ils devraient disputer trois rencontres en une semaine (Le Havre, PSG et Lille) ce qui constituerait un désavantage et un manque d’équité évident par rapport à leurs principaux concurrents dans la course à l’Europe.

L’OGC Nice pourrait saisir le CNOSF pour faire annuler une possible décision du report du match.