Journée internationale du premier vol spatial habité : la nationalité du prochain astronaute lunaire a été dévoilée

0
41

A l’occasion de la journée internationale du premier vol spatial habité, ce 12 avril, l’exploration de l’espace est mise à l’honneur. Si au départ les missions spatiales ne concernaient que deux grandes puissances, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Le premier astronaute non-américain qui ira sur la Lune sera un japonais.

Neil Armstrong est le premier homme à avoir marché sur la Lune en 1969 © pixabay pexels

C’est un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité”. Qui ne connaît pas cette célèbre phrase prononcée par l’astronaute Neil Armstrong, le premier homme à avoir marché sur la Lune.

Cinquante ans plus tard, personne ne peut se vanter d’avoir réalisé à nouveau cet exploit. Cependant, cela pourrait être bientôt le cas avec le programme Artemis de la NASA. Cette mission vise à revenir sur la Lune. 

Coopération spatiale entre les Etats-Unis et le Japon

Le président américain Joe Biden a reçu à la Maison Blanche le premier ministre japonais Fumio Kishida. L’occasion pour ces derniers de renforcer leurs relations de défense ainsi que de coopérer sur le plan spatial. Fumio Kishida parle d’ “un formidable succès dans le domaine spatial”. Il a également confirmé que le Japon fournira aux Etats-Unis du matériel utile à l’exploration, notamment un véhicule : le rover lunaire. 

Deux astronautes japonais au sein du programme Artemis 

La mission Artemis 3, visant à renvoyer des astronautes sur la Lune, est planifiée pour 2026. Lors d’une conférence de presse avec le premier ministre japonais, le 10 avril, Joe Biden a annoncé que « deux astronautes japonais prendront part à des missions futures américaines, et l’un d’eux sera le premier non-Américain à atterrir sur la Lune« .

Après les Américains et les Japonais, les Européens attendent désormais leur tour et espèrent fouler le sol de la Lune…

Candice Itan